Faire un choix de pays pour voir le contenu spécifique à votre emplacement.

Continuer

TransLink sélectionne Nova Bus pour 15 autobus électriques LFSe+, ce qui permet d’accroître encore la mobilité à faibles émissions dans les communautés de Vancouver

26 janvier 2021 Partenaires
TransLink sélectionne Nova Bus pour 15 autobus électriques LFSe+, ce qui permet d’accroître encore la mobilité à faibles émissions dans les communautés de Vancouver

Montréal, le 26 janvier 2021 – Nova Bus, chef de file dans la fabrication d’autobus urbains en Amérique du Nord, est heureuse d’annoncer qu’elle a obtenu un contrat pour 15 LFSe+, les autobus électriques à longue distance de Nova Bus, par TransLink, le réseau de transport de la ville de Vancouver. TransLink les ajoutera à ses deux véhicules LFSe livrés en 2019 dans le cadre du projet pancanadien d’interchangeabilité du Consortium de recherche et d’innovation en transport urbain au Canada (CRITUC), ce qui portera son parc à 17 véhicules électriques Nova Bus. Ces autobus électriques à batterie longue portée peuvent parcourir entre 340 et 470 km avec une seule charge.

« Le Canada se doit d’être aux premiers rangs de l’économie mondiale des technologies propres chiffrée à un billion de dollars, et nos fabricants d’autobus à émissions nulles, comme l’entreprise québécoise Nova Bus, peuvent nous aider à prendre les devants », a déclaré l’honorable Catherine McKenna, ministre fédérale de l’Infrastructure et des Collectivités. « Nous nous engageons à aider la mise en service de 5 000 nouveaux autobus publics et scolaires à émissions nulles dans les collectivités canadiennes au cours des cinq prochaines années, et chaque nouveau contrat nous rapproche de cet objectif. Le plan d’infrastructure du Canada permet d’investir dans des milliers de projets, de créer des emplois partout au pays et de bâtir des collectivités plus propres et plus inclusives en vue d’un avenir à zéro émissions nettes. »

« C’est une grande fierté pour le Québec de voir les autobus électriques de Nova Bus gagner du terrain au Canada. Je l’ai souvent dit : l’électrification des transports est fondamentale pour l’avenir du transport collectif. Nous comptons sur le leadership et l’expertise de Nova Bus pour hisser le Québec parmi les leaders nord-américains dans ce domaine et nous allons l’aider au besoin », a souligné Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation du Québec.

« Nous sommes fiers de continuer à soutenir TransLink avec nos nouveaux autobus urbains entièrement électriques et de haute qualité, qui offrent une expérience d’utilisation sécuritaire, propre et fiable, » a déclaré Martin Larose, vice-président et directeur général de Nova Bus. « Alors que de plus en plus de villes exigent une réduction des émissions de GES et une plus grande durabilité, nous répondons à ce besoin avec notre LFSe+, la combinaison parfaite de notre expertise éprouvée avec les dernières innovations en matière de technologies propres et durables. »

« L’annonce d’aujourd’hui vise à garantir que nous poursuivons notre importante transition vers un système de transport urbain plus écologique et plus efficace. Les bus électriques à batterie sans émission sont l’avenir du secteur des transports urbains, et cette commande fait plus que quadrupler notre parc actuel de bus électriques, ce qui nous rapproche de nos objectifs climatiques ambitieux. TransLink possède déjà l’un des plus grands réseaux de trolleybus électriques en Amérique du Nord, avec 262 trolleybus en service, et un réseau SkyTrain fonctionnant entièrement à l’électricité. Il est passionnant de pouvoir s’appuyer sur notre succès et de passer à une ère plus durable pour les transports publics dans la région métropolitaine de Vancouver », a déclaré Kevin Desmond, Président et chef de la direction de TransLink.

Conçu sur la plate-forme LFS éprouvée, dont le bilan de sécurité remonte à plus de vingt ans, cet autobus révolutionnaire est construit pour être tout aussi fiable. Par ailleurs, le Nova Bus LFSe, dont s’inspire le LFSe+, a été le premier autobus électrique de l’industrie à obtenir une note de réussite pour l’essai complet d’Altoona en juin 2018.

Le nouveau LFSe+ intègre le système éprouvé de propulsion et de contrôle de BAE Systems, qui utilise des matériaux de pointe, dont le carbure de silicium, pour améliorer la gestion thermique. Le poids plus faible et la plus grande densité énergétique du système de BAE contribuent également aux performances du véhicule et à sa durabilité. Le moteur électrique, doté d’un système modulaire intégré, diminue les coûts d’entretien de façon importante et n’émet aucun gaz à effet de serre.

Nova Bus s’est engagé à toujours améliorer ses produits et ses processus afin de réduire la pollution et les déchets dans tous les aspects de son activité, et l’autobus LFSe+ est notre plus récente preuve de cet engagement.

 

À propos de Nova Bus

Nova Bus est l’un des plus importants fournisseurs de solutions durables en transport collectif d’Amérique du Nord, notamment grâce à sa gamme d’autobus hybrides et électriques, de véhicules à grande capacité et de systèmes intégrés de transport intelligents. Avec sa stratégie d’Électro MobilitéMC, Nova Bus va de l’avant dans l’électrification de ses composants clés afin de réduire la consommation de carburant et les émissions. Nova Bus est membre du Groupe Volvo.

Pour plus de renseignements sur les produits et services de Nova Bus, consultez le www.novabus.com

 

Demande de renseignements

Veuillez communiquer avec Clémence Godfroy at 438-349-8227 ou par courriel à clemence.godfroy@volvo.com

 

 

À propos de BAE Systems

BAE Systems fournit certaines des solutions technologiques les plus avancées au monde dans les domaines de la défense, de l’aérospatiale et de la sécurité. L’entreprise emploie une main-d’œuvre qualifiée de plus de 87 000 personnes dans plus de 40 pays. En collaboration avec ses clients et ses partenaires locaux, BAE Systems développe, conçoit, fabrique et assure le support des produits et systèmes destinés à fournir des capacités militaires, à protéger la sécurité nationale et les personnes, et à assurer la sécurité des informations et des infrastructures critiques.